samedi 14 mars 2015

Grossir le ciel - Franck Bouysse

Ce livre, c’est...

Ce sont toutes ces histoires tues, cachées au coeur de ces petits villages de nos campagnes. Ces secrets connus de tout le monde, sauf peut-être des principaux intéressés.

 Ce sont des gens ordinaires, des hommes de peu dont l’auteur nous dresse un portrait âpre et pourtant attachant.

Ce livre, c’est la neige, le silence, la solitude, la rudesse d’un pays qui marque de son empreinte les hommes qui y habitent.

Ce livre c’est celui d’un monde rural, qui s’éteint en silence, dans l’indifférence générale alors que ces hommes de la terre semblaient, jusqu’à il y a peu encore, être en mesure de défier l’éternité. Ces paysans qui répétaient génération après génération, ces gestes séculaires pour tirer de la terre le peu qu’elle voulait bien leur donner.

Mais ce livre, c’est avant tout cela une écriture. 

Impossible de citer les passages qui m’ont touchée, il me faudrait réécrire le livre. Franck Bouysse est capable de mettre de la poésie dans ces petits rien du quotidien rural. Ce veau qu’on emmène à téter, au bout d’une longe, ce piquet de clôture qu’on enfonce dans le sol gelé. Il transcende les actes prosaïques, voire triviaux par son écriture.

Rares sont les artistes qui savent montrer la poésie de ce monde rural sans tomber dans des clichés éculés. Jusqu’à présent, il n’y avait pour moi que Raymond Depardon qui, au travers de son objectif ou de sa trilogie « Profil paysan », avait su capter l’âme paysanne sans l’édulcorer ou la trahir en laissant toute sa place au silence. Il y a désormais Franck Bouysse. Avec sa plume, il nous amène à la rencontrer.

Ce livre, c’est « Grossir le ciel » de Franck Bouysse, un livre dont le jury du prix Calibre 47 vient de reconnaître toute la force et la singularité. Ne passez pas à côté !


1 commentaire:

  1. bien dit ! Un livre qu'il faut lire ,oh oui !

    RépondreSupprimer